Réalisations communales

Salle polyvalente


La construction d’une salle polyvalente est le projet phare de ce mandat. À ce jour, il est termnié ! Nous nous en réjouissons.

Il faut souligner que ce projet a été porté et soutenu par l’ensemble du conseil municipal.

Mais avant de donner les premiers coups de pioche un travail important de recherche et réflexion a été mené, dans la plus grande transparence et dans l'échange avec les différents acteurs (élus, associations, habitants, professionnels etc.).

Un projet d’une telle ampleur pour notre village, se devait d’être un succès.


Alors, comment avons-nous procédé?

1ére étape: Que voulions-nous?

Pour ce faire, nous avons visité plusieurs salles dans les communes voisines, notamment :

Courtenay: 1250 habitants, Salle 300M2, bâtiment 500M2, hall, Bar dans la salle, cuisine, rangement, vestiaire, scène amovible

Loyette : Deux salles, une de 500m2 et l’autre de 230m2. hall d’entrée, bar, cuisine, rangement, vestiaire. Scène construite.

Anthon: 1000 habitants, salle de 300m2, cuisine, bar, Rangement, scène construite en dur dans un second temps.

Un grand merci à ces communes pour avoir pris le temps de nous recevoir!

Suite à ces visites nous nous sommes réunis et avons confronté nos divers avis.

Cette réflexion nous a permis de définir notre fil conducteur, tout en tenant compte des réalités budgétaires.

Nous avons donc défini notre besoin comme suit:

- Utilisationà prévoir :

o Les associations: Manifestation diverses

o Les particuliers: Fêtes de familles, mariages, etc…

o L’école: Petites activités sportives

o La commune: Manifestations officielles

- Le bâtiment:

o Une zone extérieure couverte au niveau de la porte d’entrée

o Un hall d’entrée suffisamment grand, faisant office de diffuseur.

o Une salle principale accessible depuis le hall d’entrée, et divisible.

o Une salle dite «bar» accessible depuis le hall d’entrée.

o Deux locaux de rangement.

o Une cuisine équipée. (Avec accès «traiteur» extérieur séparé)

o Une salle dite «vestiaire» accessible depuis le hall d’entrée.

o Sanitaires.

o Local «nettoyage».

- Chauffage:

o Préférence est donnée à une énergie renouvelable. Avec comme idée conductrice le raccordement à la chaufferie de l’école, car une réserve de puissance reste disponible.

2éme étape: Où?

Le choix de l’implantation c’est rapidement dirigé vers le terrain dit «de Bunet»

Pourquoi :

- Terrain constructible propriété de la commune.

- Terrain regroupant plusieurs bâtiments communaux. Mutualisation des équipements (Parking et chaufferie par exemple)

- Infrastructures (voirie et réseaux) quasiment existantes.

- Un terrain suffisamment proche du centre mais éloigné des habitations actuelles.

3éme étape: Comment?

Outre la problématique financière (traitée plus loin), nous sommes une collectivité publique, et donc, soumis aux procédures des marchés publics.

Il nous fallait un architecte, mais comment le recruter?

Après diverses recherches auprès des services compétents, nous avons opté pour la solution suivante:

- Phase 1

o Réalisation d’un appel à candidatures.

o En retenir trois (sur dossier) parmi toutes les candidatures

- Phase 2

o Faire réaliser une esquisse avec chiffrage aux trois candidats retenus.

o Choisir un des projets et donc notre architecte.

Cette procédure parait simple, et tient en quatre lignes, mais nécessite la rédaction d’un cahier des charges très précis, afin de définir par avance les critères de sélection et d’évaluation, qui vont nous permettre d’effectuer nos choix. Et cela pour chacune des deux phases.

S’ajoute évidement la rédaction du cahier des charges pour le projet lui-même, ainsi que d’autres documents techniques.

Après la réalisation de l’ensemble de ces documents, le tout a été «mis en ligne» et diffusé dans deux journaux agrées, afin de lancer l’appel à candidatures.

Ceci représente un travail long et fastidieux. Merci à nos secrétaires pour l’aide précieuse qu’elles nous ont apporté.

Résultat de l’appel à candidatures:

15 dossiers ont été déposés.

Après analyse et notation des 15 dossiers, 3 candidats ont été retenus. Ils ont disposé de 6 semaines pour nous remettre une esquisse avec un budget prévisionnel.

Ces trois candidats nous ont proposé trois projets totalement différents. Evidemment, chacun d’eux avait ses attraits, mais il a fallu choisir.

Ce choix a été long et très difficile. Après avoir demandé des informations complémentaires aux trois architectes, et quelques semaines de réflexion le conseil a retenu le projet le plus adapté à notre commune.

Après le choix de l’architecte, quelques réunions de travail nous ont permis de finaliser le projet.

Le projet retenu

Voir la (les) photo(s) ci-contre.

Notre future salle comprendra:

- Une salle principale de 300m2 divisible en deux

- Une cuisine de 40m2

- Un bar intégré dans la salle. (Contrairement à l’idée de départ. Mais c’est une concession qui a été faite par rapport au budget)

- Une extension possible en vue de la création d’une autre salle dite «bar»

- Deux locaux de rangements

- Sas d’entrée

- Vestiaires, sanitaires

- Locaux techniques

- Chauffage à énergie renouvelable. Raccordement à la chaufferie de l’école.

La commission «Salle des fêtes» s’est également déplacée à Moras pour visiter une réalisation de l’architecte retenu. Merci également, à cette commune pour leur excellent accueil.

Il est à noter qu’un accent particulier a été mis sur l’insonorisation phonique, afin qu’aucune nuisance sonore ne provienne de la salle. Un limiteur de bruit est prévu.

4éme Etape: Le recrutement des entreprises

Après réalisation des différentes études nécessaires, un appel d’offre en marché public adapté a été lancé. Nous avons réceptionné plus d’une quarantaine d’offres réparties sur seize lots. Après ouverture des plis par la commission «Appel d’offre» et analyse technique par notre économiste, l’ensemble des lots ont pu être attribués pour un coût total de 928000 € HT.

L’estimatif avant ouverture des plis était de 1044000 € HT (Hors maitrise d’œuvre).

L’attribution et la signature des marchés nous permettent de passer à une phase plus concrète, c’est-à-dire la construction.

5éme Etape: La construction

Les travaux ont commencé début novembre et sont prévus sur 13 mois environ.

Nous espérons être hors d’eau et d’air d’ici à fin juin. Les intempéries de l’hiver ont généré deux semaines de retard, mais elles seront rattrapées lors des phases suivantes.

Une interruption des travaux est prévue pendant le festival des Turbulles.

Une réunion de chantier a lieu tous les jeudis matin, et nous suivons méticuleusement l’avancement des travaux.

6éme Etape … L’inauguration.

Dans l’attente de cet heureux évènement, la commission «Salle des fêtes» reste active et travail à la rédaction du règlement intérieur.

Et la partie financière… me direz-vous??

En quelques chiffres:

Coût de la construction:

- 1 055 700 € HT avec maitrise d’œuvre

Financement:

Subventions

- Région 170 000 € (Accordée)

- Département: 286 400 € (Accordée)

- DETR: 200 000 € (Accordé)

Reste à financer 399 300 €

- 149 300 € en Auto financement

- 250 000 € sous forme d’un emprunt (Au taux de 1,66 %)

Le taux de subvention atteint plus de 62 % du du coût total.

Remarque:

La commune finance le montant HT du projet. Elle avance la TVA par le biais d’une ligne de trésorerie avec un taux d’intérêt de 0.27 %. L’état rembourse la TVA au bout de 2 ans.

:: Comète :: Agence de Communication Lyon - Création graphique : Campagne